Manger des petits plats cuisinés tous les jours... Est-ce Mission Impossible ?


Par manque de temps, d’envie, d’idée, parce qu’on a la flemme et qu’on est fatigué après une longue journée ou parce qu’on a plus rien dans ses placards ni dans son frigo, nombreuses sont les raisons qui peuvent nous dissuader de préparer nous-mêmes nos repas. On se rabat alors sur les plats préparés, on se fait livrer son repas ou on mange à l’extérieur, et il faut se l’avouer, dans ces cas là la qualité nutritionnelle n’est pas toujours au rendez-vous. Pourtant, avec de l’organisation et un minimum d’anticipation, préparer ses repas n’est pas aussi compliqué que tu le crois, et nous espérons à travers cet article te donner des astuces pour t’aider à adopter de bonnes pratiques.


° Avant la préparation des repas

En effet, pour “gagner du temps en cuisine”, il faut ANTICIPER et PLANIFIER ses repas avec les listes de courses qui en découlent (2 fonctionnalités bientôt disponibles sur CoopinCook). Pour toute chose, il y a toujours plusieurs façons de faire. Nous te proposons de prendre un moment le week-end, éventuellement avec tes proches, pour décider ensemble des repas de la semaine, en t’inspirant des produits de saison, de tes envies et des préférences de chacun, des promotions du moment… Une fois les menus clairement établis, il faut maintenant checker les ingrédients que tu as déjà à disposition en quantité suffisante et lister les ingrédients manquants. Quels que soient les repas prévus, veille à toujours avoir chez toi des aliments de base que tu pourras intégrer facilement dans des recettes.

Etablir des menus et une liste de courses

N’hésite pas d’ailleurs à te tourner vers des produits bruts en conserve (attention quand même à la quantité de sel, et pour ça le Nutri-Score peut t’aider) ou surgelés directement prêts à l’emploi et de longue conservation pour te simplifier la vie.

En voici une liste non-exhaustive :

- fruits et légumes de saison, salade

- pâtes, riz, semoule, pommes de terre, céréales seuls ou en mélanges, légumes secs (lentilles, fèves, pois, haricots…), pain, farine

- lait, yaourts, fromage/fromage râpé

- volaille, poisson, oeufs, jambon

- beurre, huile d’olive (assaisonnement et cuisson), de colza (assaisonnement), de tournesol (cuisson), graines oléagineuses (noix, amandes, noisettes…)

- condiments/aromates (ail/oignon/échalote, épices, herbes fraîches/sèches, vinaigre, moutarde, olives, citron, sauce tomate…)

- éventuellement quelques produits de dépannage : pâte brisée/feuilletée industrielle, pâtes fraîches farcies, pain de mie…

Une fois dans ton supermarché, limite-toi seulement aux rayons indispensables. De cette manière, tu optimiseras le temps passé sur place et tu auras moins de risque de céder aux multiples tentations. A ce sujet, si tu as déjà tenté l’expérience, tu sauras qu’il faut surtout éviter de faire les courses le ventre vide ou avant de manger ! De plus, en faisant une liste au préalable, tu t’assures de ne rien oublier, ce qui va t’éviter de devoir y retourner à nouveau plus tard. Stocke ensuite immédiatement tes produits aux endroits appropriés.


° Pendant la préparation des repas

Pour bien t’organiser quand tu fais la cuisine, commence par lire la recette en entier. Sort tout le matériel et les ingrédients nécessaires pour t’assurer que tu ne manques de rien. Si la préparation d’une recette prend plus de 30min, garde-là pour un moment où tu auras plus de temps pour la réaliser (week-end, vacances, jour de repos…) et pour les soirs de la semaine, mise plutôt sur des préparations simples et rapides.

Investir un minimum dans des contenants de type tupperware

Quand tu deviendras adepte du “batchcooking”, tu pourras même faire des assemblages. Cette méthode qui fait de plus en plus parler d’elle est peut-être faite pour toi ! Cela consiste à préparer à l’avance des ingrédients séparément puis les assembler pour réaliser des plats au fur et à mesure des repas, ou cuisiner en grande quantité en prévision des prochains repas. Il est donc judicieux d’avoir toujours des ingrédients prêts à l’emploi dans son frigo (souviens-toi, nous t’en parlions déjà dans notre article sur les salades composées). Il te faudra pour cela investir un minimum dans des contenants de type tupperware ou éventuellement des barquettes (étiquetées et datées), des ustensiles et du (bon) matériel de cuisine si ce n’est pas déjà fait. Dans notre mode de vie moderne, il est vrai que cuisiner tous les jours peut être perçu comme une contrainte. Tu peux dans ce cas là préparer des recettes pour 3 ou 4 repas et congeler l’excédent pour varier tes menus et continuer à manger des plats cuisinés de qualité. Tu verras que ça ne prend pas plus de temps, et petit bonus supplémentaire pour les fainéants (ou opportunistes) comme moi, ça ne fera pas plus de vaisselle ! Sans forcément parler de batchcooking, tu peux tout simplement faire une portion de plus au dîner pour ta lunch box du lendemain midi. Pour les non initiés, il existe quelques astuces de bon sens pour gagner du temps en cuisine comme par exemple faire la vaisselle, le nettoyage et le rangement pendant les temps d’attente (repos, cuisson…). Enfin, cuisiner est aussi un moment privilégié pour le partage et la convivialité, et nous ne saurions que te recommander de cuisiner à plusieurs si tu en as la possibilité en répartissant les différentes tâches.


° Après la préparation des repas

Une fois tes ingrédients cuisinés, le tour est joué, tu as fait le plus dur ! Stocke immédiatement le surplus et utilise-le ensuite rapidement pour éviter le gaspillage. Pour tes repas à emporter, assemble les ingrédients ou préparations de ton choix la veille ou le matin même, sans l’oublier sur la table de ta cuisine avant de partir comme ça a déjà pu m’arriver... Tu peux enregistrer au fur et à mesure tes recettes préférées dans tes favoris sur CoopinCook. Une fois le Nutri-Score calculé et les recettes commentées, tu pourras les partager avec tes amis !


Conclusion

Un vieil adage dit : “80% de la réussite réside dans la préparation”. Alors, tu l’auras compris, anticiper c’est au final non seulement gagner du temps, mais aussi économiser de l’argent et une manière de faire attention à ta santé en évitant les produits ultra-transformés.

C’est maintenant à toi de jouer, tu as désormais en ta possession toutes les clés pour bien faire. Si tu as des questions, je suis à ta disposition sur CoopinCook. Ne te met surtout pas la pression, et rappelle toi que cuisiner est déjà le premier acte pour prendre soin de ta santé. Tu gagneras de toute façon en organisation avec l’expérience.

Autorise-toi aussi des repas “off” 1 à 2 fois par semaine si tu souhaites manger dehors ou te faire livrer un repas (mais quoi qu’il arrive, si tu appliques nos quelques conseils, il y aura toujours un plat qui t’attendra dans ton frigo ou au congélateur).

Enfin, si tu n’as vraiment pas le choix ou en cas d’imprévu de dernière minute, pense à regarder le Nutri-Score sur les plats préparés et autres produits de restauration en grande surface. Peut-être as-tu d’autres petits tuyaux que tu aimerais partager avec nous, si c’est le cas n’hésites pas à nous les communiquer en commentaire !

86 vues
 
  • Facebook

©2020 par Coopin.io

Mentions légales