Pique-niques et apéros dînatoires, amis ou ennemis du poids ?


Cela ne t’aura sûrement pas échappé, mais avec les beaux jours qui arrivent à grand pas, les pique-niques et autres apéros dînatoires font leur retour, YES ! Alors que tu sois plutôt team pique-niques, apéros dînatoires ou les 2, si tu veux savoir comment faire pour y retrouver des préparations équilibrées tout en te faisant plaisir, cet article est fait pour toi ! Il ne sera pas question ici de petits plats familiaux mijotés, mais plutôt de préparations rapides et pratiques plus adaptées pour ce genre d’occasion. On a essayé de suivre le déroulé “classique” d’un pique-nique ou d’un apéro dînatoire, et voici les quelques conseils que l’on peut t’apporter (la liste suivante est non exhaustive et il n’est pas du tout obligatoire de retrouver chaque composante) :


L’apéritif : Bon, évidemment on ne vas pas t’interdire totalement les boissons festives, qu’elles soient alcoolisées et/ou sucrées, mais modère ta consommation en te limitant à 1 verre dans l’idéal, 2 maximum. Les calories peuvent s’accumuler assez vite avec ce genre de boissons, surtout pour les cocktails qui ont la particularité de combiner alcool et sucre. Attention d’ailleurs aux jus de fruits qui peuvent être de faux amis ! A choisir, privilégie ceux “sans sucre(s) ajouté(s)”. En alternative, on te suggère de l’eau (plate ou gazeuse) infusée avec quelques fruits frais (fruits rouges, agrumes…) et feuilles de menthe, ou éventuellement aromatisée avec une touche de sirop. Quoi qu’il en soit, l’eau doit rester la boisson principale de tous tes repas, et puisqu’il fait plus chaud en Été, pense à bien t’hydrater tout au long de la journée. Tu peux aussi finir le repas par du thé ou une infusion glacé(e), toujours sans ajout de sucre de préférence.

Les amuse-bouches : Pour changer de la traditionnelle planche de charcuterie avec pain et fromage, des chips et des gâteaux apéritifs, on te recommande d’intégrer des crudités (bâtonnets de concombre/carotte/poivron, tomates cerise, radis…) à tremper dans des sauces (tzatziki, houmous, guacamole, sauce au yaourt ou au fromage blanc…) très simples à réaliser soi-même. Ajoutes-y quelques graines oléagineuses (noix de cajou, amandes, cacahuètes…) qui sont de véritables alliées santé, à condition de les choisir non grillées et surtout non salées (nature ou au curry par exemple). Tu peux enfin préparer des bouchées apéritives maison (petits fours à base de pâte feuilletée, minis croque-monsieur, sablés apéritifs, blinis, pain surprise…). Viens partager tes bons plans amuse-bouches et gagner des conseils en alimentation !


L’entrée : Pour l’entrée, pourquoi ne pas opter pour des verrines, une soupe froide comme un gaspacho, ou des feuilletés individuels en tout genre (chaussons, samoussas, nems…) avec quelques feuilles de salade au goût prononcé (roquette, mâche, pousses d'épinard, endive ou même chou kale...).


Les préparations individuelles ou à partager : Pour le plat principal, un cake, une tarte ou une quiche accompagné(e) d’une salade verte devrait faire l’affaire. Si la pâte brisée peut sembler fastidieuse à réaliser soi-même au début, ne te décourage pas, tu en prendras vite l’habitude. Pour les amateurs de pâte feuilletée, vous en trouverez de plutôt bonne qualité en supermarché. Il est même possible de décliner des recettes sucrées en version salée (muffins, madeleines, gaufres, cannelés…), alors laisse place à ton imagination !


Les salades composées : Tu peux aussi choisir de préparer une salade composée si tu préfères. Si tu ne sais pas comment faire pour composer une salade équilibrée, nous t’invitons à consulter notre article sur le sujet. Des classiques salades de pâtes ou de pommes de terre à la salade niçoise, la fameuse Caesar Salad, au taboulé, en passant par les légumineuses (lentilles, pois, haricots…), il y en a pour tous les goûts.


Le dessert : Moment fatidique tant attendu pour certains et redouté par d’autres, sois-en persuadé, le dessert n’est pas incompatible avec la santé. Évite autant que possible les gâteaux industriels et bonbons, très riches en sucre et un tas d’autres substances pas toujours bien identifiées. En plus, une fois le paquet ouvert, Il faut bien se l’avouer entre nous, il devient quasi-impossible de maîtriser sa consommation (Astuces : faire tourner le paquet, te déplacer pour ne plus l’avoir sous tes yeux. Si tu as d’autres astuces, n'hésite pas à nous les partager en commentaire en bas de l’article). Privilégie plutôt des gâteaux maison à base de fruits, faciles à réaliser et peu coûteux. Le bon compromis pourrait être un fruit ou une salade de fruits avec une demi-part de gâteau (ou une part entière, selon ton appétit).


Toujours en manque d’inspiration ?

Pas de panique, on a une bonne nouvelle pour toi ! Nous avons eu l’occasion de suivre de près les recettes proposées par le Chef Cyril Lignac dans l’émission #TousEnCuisine. Petit bonus, on a même calculer leur Nutri-Score !

En voici quelques-unes que tu peux bien sûr adapter selon tes goûts et ce que tu as à disposition chez toi :


° Amuse-bouches :

Tzatziki

Houmous

Guacamole épicé

Blinis de pommes de terre, crème acidulée, truite fumée


° Entrées :

Gaspacho, salade de légumes

Nems de poulet et légumes, sauce acidulée

Bricks de poulet rôti épicé et feta

° Préparations individuelles ou à partager :

Tarte croustillante à la mozzarella et aux champignons


° Salades composées :

Caesar salad

Melon en salade

Salade de pâtes, pesto rosso

Taboulé vert aux crevettes


° Desserts :

Muffins aux fruits secs

Cake à la vanille

Clafoutis aux cerises

Moelleux aux pommes et cannelle

Banana cake

Flan coco, fraises menthe

Cookies aux 2 chocolats

Brownie aux noix de pécan caramélisées

Financiers aux framboises

Clafoutis aux poires

Crumble aux pommes sans gluten

Smoothie glacé banane-fraise

Milkshake banane-framboise

Fraises infusées au thé

Palmiers

Rochers coco


Derniers conseils

Ce genre d’événement est l’occasion idéale pour faire découvrir et déguster des légumes (et surtout des légumes de saison) aux plus grands comme aux plus petits. Attention, attention, je crois qu’on vous l’a déjà dit, MAIS les chips de légumes, ça ne compte pas vraiment !

Certains d’entre nous peuvent avoir peur de tomber dans l’excès et être tenté de manger tout ce qui se présente face à eux. C’est en effet un risque possible, même si rien n’empêche de goûter un peu à tout en quantité raisonnable. Pour prendre conscience des quantités que tu manges et ne pas avoir les yeux plus gros qu'le ventre, sers-toi des petites quantités, dans des assiettes de petite taille, quitte à te resservir ensuite, et prend le temps de savourer. Par exemple, tu verras que le pain n’est souvent pas indispensable pour ce genre de repas, donc s’il y en a, ne te précipite pas dessus.

Pour limiter au maximum le gaspillage alimentaire, adapte les quantités au nombre de convives. Tu peux aussi faire volontairement de plus grandes quantités en prévision de tes prochains repas. Même si cela peut paraître évident, renseigne-toi sur ce que comptent apporter les autres participants pour éviter d’avoir des préparations similaires. Pense après à stocker immédiatement les restes et à les consommer le plus rapidement possible.


Conclusion

Les pique-niques et apéros dînatoires sont finalement une opportunité de plus pour se (re)mettre à cuisiner. Tu l’auras compris, il y a tout intérêt à mettre en avant le “fait maison” et éviter les produits ultra-transformés. Une fois de plus, les seuls mots d’ordre sont EQUILIBRE et VARIETE. Va vers ce qui t’attire le plus intuitivement, suis tes vraies envies, et profites-en aussi pour goûter des préparations qui te sont inconnues pour t’en inspirer, découvrir de nouveaux aliments et pourquoi pas échanger des recettes et des astuces sur CoopinCook. Enfin, n’oublie pas de t’écouter, de manger à ta faim, fais-toi plaisir et viens partager tes expériences culinaires !



 
  • Facebook

©2020 par Coopin.io

Mentions légales